Lycée MEZEN
automobile, transport, chaudronnerie

Accueil > ACTUALITE > Visite de l’entreprise « Asteelflash Technologie »

Visite de l’entreprise « Asteelflash Technologie »

lundi 26 juin 2017, par FPh admin.

Le jeudi 8 juin 2017, les secondes Loet, accompagnés de leurs professeurs, Madame Brunel et Madame Girot ont visité l’entreprise « Asteelfash Technologie » sur le secteur de Valframbert. Celle-ci est spécialisée dans le secteur d’activité de la fabrication de composants électroniques. Son effectif est constitué d’une centaine de salariés.

L’objectif de cette journée était de rencontrer le chef de service afin d’échanger sur l’activité de l’entreprise. Monsieur Pichereau est resté à la disposition des élèves pendant une heure et demie pour répondre à leurs questions et remarques. Ces derniers ont été surpris de découvrir l’atelier et ainsi de voir que l’entreprise offre des services complets de production et de fabrication, de la conception initiale du produit jusqu’à la production en série et le traitement des commandes.

Monsieur Pichereau , chef du service, a présenté leur savoir-faire sur les fonctions électriques et électroniques qui permettent de bénéficier des technologies les plus innovantes pour la conception et la fabrication en série des produits. Cette visite leur a ainsi offert une première approche concrète de l’économie et leur a permis de réaliser que même une petite ville provinciale à l’instar de Valframbert vit à l’heure de la mondialisation.
Pour les élèves, cette visite a constitué une étape de réflexion et de questionnement sur le monde du travail. Ils ont découvert le personnel, occupant différents postes dans l’organisation de l’entreprise et ont ainsi pu percevoir la grande diversité des métiers au sein d’Asteelfash Technologie.
Cette première rencontre sur le site a visé un objectif pédagogique. Elle a permis d’illustrer les cours théoriques que les élèves ont suivis en seconde. Ce fut donc un facteur de motivation important pour eux. Le but recherché était de « démystifier » ce que les élèves croyaient connaître en leur montrant toute la complexité des produits de l’entreprise à partir d’exemples car ils n’imaginaient pas ce que cela exigeait en termes de capacités technologiques, productives et organisationnelles.

Nadège GIROT